Menu

Techniques de destruction de cellules graisseuses : dangers et alternatives

La lipoaspiration, ou liposuccion, fait partie des pratiques courantes dans la chirurgie esthétique, et pour cause. Beaucoup de personnes souhaitent en effet se débarrasser de leurs rondeurs récalcitrantes au sport et au régime. Cependant, les dernières années ont vu l’apparition de nouvelles techniques dites de destruction des cellules graisseuses.

Celles-ci font toujours polémique vu que plusieurs organismes gouvernementaux ou non mettent en garde contre leurs dangers. Par exemple, la Haute Autorité de la Santé a interdit la grande majorité de ces techniques en France et ce depuis un arrêté du 11 avril 2011.

Quelles sont ces techniques de lipolyse et pourquoi sont-elles dangereuses ?

Quelque soit la technique, la lipolyse est le fait de détruire les cellules graisseuses in situ. Deux grands groupes de méthodes sont utilisés :

Les techniques invasives qui reposent sur l’introduction d’instruments ou de substances chimiquement actives pour provoquer la lyse des adipocytes. Elles comprennent des injections de solutions hypo-osmolaires, des produits lipolytiques ou encore des mélanges de mésothérapie. Ces techniques sont ou dangereuses par les produits injectés ou par les produits de dégradation des adipocytes.

Les techniques non invasives qui reposent sur des procédés physiques lysant les cellules à distance. Elles comprennent des techniques d’ultrasons, de radiofréquences ou de laser transcutané.

La dangerosité de ces techniques vient du fait que les cellules lysée vont déverser leur produits et métabolites dans l’organisme. Ces métabolites sont pour la plupart toxiques pour le corps que ce soit d’une manière locale ou générale. La lyse massive des adipocytes par ces méthodes va donc générer une grande quantité de métabolites que le corps ne peut pas détoxifier assez rapidement.

Alternatives après l’interdiction de ces techniques :

Pour le moment, la solution la plus sûre pour se débarrasser du tissus graisseux le plus rapidement possible reste la lipoaspiration. Pour ce qui en est de la lipolyse non chirurgicale, il existe sur le marché de nouvelles méthodes comme la cryo-lipolyse mais elle reste encore nouvelle et ses dangers et limites restent encore mal connus.