Menu

Rajeunir pour sourire

Elément majeur du visage et de ses expressions, la bouche aussi a sont mot à dire en matière de rajeunissement et, avecmak-permanentny la médecine esthétique, il existe différentes manières de lui donner un coup de jeune.Voici un tour d’horizon des différentes techniques utilisées pour corriger les effets du temps sans ôter le caractère naturel et spécifique à tout un chacun.

Lèvres trop fines

Il est possible de redessiner la bouche avec des injections d’acide hyaluronique sur son pourtour, puis de souligner l’arc de cupidon, ce petit creux en V au milieu de la lèvre, et les crêtes philtrales, fossette au-dessus de la lèvre supérieure. Si l’on désire donner un peu de volume, à l’aide de fines canules mousses le médecin esthétique procède à une injection d’acide hyaluronique dans les lèvres par quatre points.

Commissures des lèvres tombantes

Tendant à se rétracter avec l’âge, le muscle triangulaire des lèvres tire sur les commissures. Une injection de toxine botulique atténue son action et rétablit la position normale des commissures.

Sillons nasogéniens marqués

Rides profondes descendant en biais depuis la base du nez vers les coins de la bouche, les sillons nasogéniens peuvent être corrigés par comblement, s’ils ne sont pas très marqués, avec une injection d’acide hyaluronique. Autre méthode plus efficace, une injection d’acide hyaluronique pour repulper la zone prémalaire, entre les pommettes et la bouche, permet, en y restaurant les volumes, de déplisser les sillons nasogéniens.