Menu

Point sur le lipofilling

Le lipofilling ou lipostructure est une technique de chirurgie esthétique qui permet de greffer la graisse non désirée localisée dans une zone du corps au niveau d’une autre zone.

Il s’agit d’une autogreffe, c’est une technique naturelle.

technique de lipofilling

C’est le Pr. Coleman qui, dans les années quatre-vingt-dix, a perfectionné la technique, en proposant de centrifuger la graisse pour séparer les cellules graisseuses des autres éléments augmentant ainsi les chances de réussite d’un lipofilling de 80%.

Techniquement, le lipofilling se déroule en 3 temps :

  • Premièrement, prélèvement de la graisse au niveau de zones discrètes tels que l’intérieur des cuisses ou au niveau des flancs par le biais d’une liposuccion habituelle
  • Deuxièmement, la graisse collectée est mise dans une centrifugeuse pour sélectionner les cellules à greffer
  • Troisièmement, injection de la graisse purifiée au niveau des sites receveurs.

Les suites opératoires sont simples, les douleurs mineures et plutôt localisées au niveau des sites donneurs.

Il ne faut pas s’inquiéter en ce qui concerne les cicatrices, l’intervention est très discrète.

Le résultat est satisfaisant, il faut, néanmoins, attendre 3 à 6 mois pour juger le résultat final.

Quelle partie du corps peut recevoir la graisse purifiée

Le lipofilling peut être indiqué pour toutes les parties du corps qui nécessite un apport graisseux :

Lipofilling

  • Pour les personnes souffrant du SIDA, la trithérapie peut être à l’origine d’une lipodystrophie médicamenteuse, l’injection de graisse permet de remplir les creux du visage.
  • La lipostructure peut remplacer l’injection de produit de comblement tel que le collagène et l’acide hyaluronique pour combler les rides, donnant ainsi un résultat naturel et plus durable.
  • Cette technique permet une augmentation mammaire sans avoir recours aux implants, cependant l’augmentation est modérée, le même principe peut être appliqué au niveau des fesses.
  • Il est possible d’avoir recours au lipofilling dans le cas d’une hypercorrection suite à une liposuccion.