Menu

La liposuccion chez l’homme

On pense toujours, que la chirurgie esthétique est plus une pratique féminine que masculine.

Cependant, si on se fie aux dernières statistiques et tendances, on remarque que les hommes ont de plus en plus recours à la chirurgie esthétique et d’ailleurs tout comme les femmes l’une des chirurgies les plus pratiquées c’est la liposuccion.

liposuccion hommes

Le tissu adipeux masculin

La graisse chez l’homme et chez la femme est toujours la même, ce sont des adipocytes qui ne cessent d’augmenter de taille.

Cependant, les différences morphologiques et physiologiques entre les deux sexes font que la localisation le stockage et les répercussions de l’accumulation de la graisse ne soient pas le même.

En effet, l’homme est moins sujet à la cellulite que la femme.

La femme stocke plus de graisse que l’homme, 25% de la masse corporelle chez la femme est formée de graisse contre seulement 15% chez l’homme.

Les fluctuations hormonales de la femme sont à l’origine d’un déséquilibre dans la balance entre accumulation et élimination de graisse.

Quelle sont les zones intéressées par la liposuccion ?

Les techniques ne différent pas, ainsi la liposuccion permet l’élimination de la graisse au niveau de toute la silhouette et au niveau du visage.

Cependant, certaines zones sont plus intéressées par la liposuccion que d’autre, cela découle du fait que certaines parties sont plus aptes à stocker la graisse que d’autres.

Ainsi la liposuccion chez l’homme intéresse d’avantage :

  • Le ventre, c’est l’intervention la plus pratiquée chez l’homme surtout pour éliminer les poignées d’amour
  • La poitrine on parle alors d’adipomastie
  • La liposuccion du double menton
  • L’élimination de la graisse au niveau du cou et de la nuque.

On constate donc que la graisse chez l’homme s’accumule préférentiellement au niveau de la partie supérieure à l’inverse de la femme où la graisse s’accumule généralement au niveau de la partie inférieure.

Technique opératoire

La liposuccion chez l’homme se déroule de la même façon que chez la femme, le patient doit préalablement réaliser un bilan sanguin complet et consulter un médecin anesthésiste.

Selon l’importance de la graisse à éliminer, l’intervention peut avoir lieu sous anesthésie locale ou générale.

L’intervention nécessite la réalisation d’incisions de 3 millimètres pour permettre l’aspiration de la graisse par le biais de micro-canules.

Les sutures ne sont pas nécessaires, et l’intervention est donc très discrète.

Le résultat est très satisfaisant et définitif.