Menu

La 3D en chirurgie esthétique, pour un résultat satisfaisant !

Le choix de recourir à la chirurgie esthétique peut présenter plusieurs motivations, certaines sont personnelles due à des problèmes d’acceptation de certains traits physiques, d’autres sont motivées par une gêne sociale causée par une disgrâce d’autres sont motivées par l’envie de ressembler à une star ou à un personnage de fiction, l’exemple type de ce cas est la femme Barbie et  l’homme qui a eu recours à plusieurs interventions pour ressembler à Ken.

Mais le point commun à toutes ces motivations, c’est le résultat. En effet, avant l’intervention, chaque patient imagine à quoi il va ressembler.

Cependant, toutes les disgrâces ne peuvent être masquées et tous les désirs du patient ne peuvent être satisfaits.

La chirurgie esthétique est avant tout un moyen médical pour redonner au patient confiance en lui-même, et permettre son épanouissement social, mais, tout acte chirurgical présente des limites qui sont dictées par les techniques opératoires, les caractéristiques physiologique du patient et la déontologie.

visage-impression-3D

Comment se préparer psychologiquement au résultat ?

Il faut être conscient que la chirurgie esthétique n’est pas un traitement miracle, tout chirurgien aussi talentueux soit-il n’est pas un magicien et le bistouri est un simple outil et non pas une baguette magique.

Il est donc important de discuter avec le chirurgien avant la réalisation de l’intervention.

En Tunisie, les praticiens s’attardent dans l’explication  au patient du déroulement de l’intervention, ainsi que l’évolution du résultat, puisque, le résultat définitif n’est observable qu’après cicatrisation complète.

Quels sont les moyens qui permettent de déterminer le résultat ?

Conventionnellement, chaque chirurgien possède plusieurs photos des patients qu’il a opéré avant et après l’intervention.

Ces photos permettent dans un premier temps de juger le travail du chirurgien et d’avoir une idée globale sur le résultat final.

Le chirurgien peut aussi conseiller au patient de simuler le résultat, par exemple, dans le cas d’une augmentation mammaire, il est possible qu’il conseille à la patiente de porter un soutien rembourré d’une taille égale à la taille de l’implant pour simuler en préopératoire le résultat.

La chirurgie esthétique veille toujours à la satisfaction des patients, c’est pour cela que des techniques de modélisation en trois dimensions ont été développées pour permettre au patient de visualiser la forme de son nez après rhinoplastie ou la taille de ses seins après augmentation mammaire.

Cette technique améliore la communication entre le chirurgien et le patient et facilite la compréhension de l’intervention et de son résultat.